MEKANIK KANTATIK

PIANO ELECTRO LIBRE et DÉRANGÉ

Dance floor, Jazz, Pop, Punk …

Le piano traité et maltraité est la seule source sonore.

 

Retours du concert à Marsatac 2012

Comme prévu, on s’amusera bien plus devant le cirque pas possible orchestré par Nicolas Cante, aka Mekanik Kantatik : un duo démoniaque entre un grand échalas hurluberlu d’abord en costard (il finira torse nu) et un appareil électronique complexe et trafiqué, qui a dû être un piano un jour. Le premier, virtuose du clavier, enregistre de petites boucles, presse des boutons partout sur le deuxième (et parfois même sur un clavier amovible qu’il emmène avec lui), se dandine en trépignant et en chantant, généralement via divers filtres, avant de retourner assaillir (voire saillir) son piano mutant, clignotant comme une entrée de bordel asiatique. Dispositif très ludique et constamment surprenant !

Je me dis que si Klaus Nomi était encore vivant, il ferait peut-être quelque chose dans ce genre… Hip hop, funk, techno, tout y passe à la moulinette kantatique, où l’on croit reconnaître pas mal de thèmes des années 80 (…et une reprise de France Gall « il jouait du piano debout », c’est bien le cas de le dire ici). C’est un vrai show manifestement ultra-préparé, je ne peux pas affirmer que ça ne pique pas un peu les yeux par moments à force d’être tout le temps dans le rouge, mais c’est drôle et assez inspiré. Le final est comme on pouvait s’y attendre, totalement déchaîné, joué/hurlé en partie dans le public, et fini en surchauffe électro devant un auditoire ravi et surexcité. Concert le plus amusant de la soirée, à voir impérativement sur scène !

http://www.concertandco.com/critique/concert-kas-product-erevan-tusk-kap-bambino-baxter-dury/marsatac/43857.htm

A ne pas manquer, Mekanik Kantatik arrive sur la scène Cabaret. L’installation parait minimaliste et pourtant compliquée avec seulement un piano sur scène mais trafiqué dans tous les sens, une truelle accrochée, des guirlandes de leds par-ci par-là, et un homme débarquant en son habit blanc, dont une sympathie naturelle nous accroche.

La recette fait mouche et c’est comme découvrir un nouveau genre musical. Nicolas Cante, de son nom, fait toute sorte de manipulation avec son installation, des lumières s’allument de toute part dans et sur le piano, une véritable joie communicatif envahit l’audience. Nicolas danse, le public en fait de même, emporté par l’univers du personnage. Au vu des sourires, tout le monde est emballé et c’est tant mieux pour un artiste autant généreux dans son art.

Comme dit plus haut, nous vous invitons à découvrir son interview débordante de naturel et d’honnêteté dans les prochaines éditions de Froggy’s Delight.

http://www.froggydelight.com/article-12431-Festival_Marsatac_14_edition_2012_Samedi_29.html

http://www.froggydelight.com/article-12454-Mekanik_Kantatik

 

Les grands moments 2012 pour les organisateurs :

Le concert de Mix Up Maroc, une création labellisée Marsatac, celui de James Murphy rejoignant les 2manydjs pendant leur set, et Foreign Beggars, Dope D.O.D., Flux Pavilion et Noisia sur la même scène, au même moment pour célébrer ensemble la culture dubstep et Mekanik Kantatik affolant aussi bien son piano que le public.

France3 Provences-Alpes : Marsatac 2012 bat tous les records !


 MEKANIK KANTATIK Concerts 2012-2014
 
DockSession _ Dock des Sud _ Marseille _ 12/2014
Festival des Bains numériques #8 _ Enghien-les-Bains _ 06/2014
Mucem _ Marseille _ 06/2014
CHINA Tour _ Chengdu/ Canton/ Lijiang/ Kunming _ 06/2014
Echonova _ Vannes _ 02/2014
Comparses Et Sons _ Aix en Pce _ 11/2013
Un piano sous les arbres _ Lunel _ 08/2013
Les Musicales de L’Agly _ Planèzes _ 07/2013
Les Hétéroclites _ Saint-Lô _ 06/2013
Festival Crossover _ Opéra de Nice _ 06/2013
Mix’art Myrys _Toulouse _ 05/2013
Espace Julien _ Marseille _ 04/2013
Festival Chorus _ Hauts-de-Seine _ 04/2013
ElectroChoc _ Bourgoin-Jailleu _ 03/2013
La Cartonnerie  _ Reims _ 02/2013
La Paloma _ Nîmes _ 02/2013
Fantastic _ Lille _ 01/2013
Point Ephémère _ Paris _ 11/2012
Les lendemains qui chantent _ Tulle _ 10/2012
Bastia Digitale _ Bastia _ 10/2012
Festival MAMA _ La Machine _ Paris _ 10/2012
Marsatac _ Marseille _ 09/2012
Centre Le Bournot _ Aubenas _ 09/2012
Nuits Zébrées Nova _ Zénith Montpellier _ 09/2012
Akwaba _ Châteauneuf-de Gadagne _ 09/2012
Le Florida _ Agen _ 05/2012
Qwartz 2012 _ 104 _ Paris _ 04/2012
Théâtre des Salins _ Martigues _ 04/2014
Hamam Jazz Bar _ Prishtina/KOSOVO _ 02/2014

 

MEKANIK KANTATIK-INAUGURATION de la « GAÎTÉ LYRIQUE » le 2 Mars 2011 à Paris

 

Mekanik Kantatik – « My Piano Says » – Le…par franceculture

  • « Pianiste virtuose, Nicolas Cante brouille les frontières entre l’homme et la machine, oeuvrant à réconcilier musicalement tradition et modernité. Dans son laboratoire de poche Mekanik Kantatik, entouré d’appareils étranges, d’ordinateurs et de son inséparable piano, l’homme concocte des mélodies fascinantes, expérimentales mais accessibles, qui transforment chaque concert en une véritable performance artistique. » TELERAMA
  • « Nicolas Cante a égayé le début de soirée avec son piano préparé, mécanique, électronique et digital à la fois, dont il tire des effets assez fortement marqués par le « beat » mais dont l’arrière plan reste manifestement le jazz : allusions à Lennie Tristano, et hommage à Duke Ellington pour une « Fleurette Africaine » bien tournée, et ce d’autant mieux que le pianiste utilise des fleurs disposés sur le piano, lesquelles abritent des composants électroniques. Un spectacle drôle, surprenant, habité, Nicolas Cante composant un personnage agité mécaniquement par les sons et la musique – en effet « mécanique » – qu’il tire de son « instrumentum » original. » Philippe Méziat – JAZZ MAGAZINE
  • Hier le 22 comme bien souvent est “The place to be” avec un plateau découvertes électro des plus electriques bien sur mais aussi des plus éclectiques… La surprise viendra de Mekanik Kantatik, un objet musical non identifié, seul avec lui même et son piano customisé sur scène il a livré un prestation hors des sentiers battus et totalement hors du temps entre electro allemande glaciale des 80’s et groove Wonderien sous lsd.
  • http://radiopaysdegueret.fr/labo/printemps-de-bourges-2010/
 

Nicolas Cante est un oiseau rare de la scène musicale actuelle. Inclassable, le pianiste aixois crée son style à travers son instrument : un piano préparé et dérangé, pour une musique entre dance floor et expérimental.

Du jazz à la techno, de la pop à la chanson, ce troisième album fait preuve d’une fraîcheur étonnante, à la croisée des chemins. Fondamentalement festif, l’album explore le swing d’un XXIème siècle au groove électronique décalé : celui de l’homme seul face à la machine.Mélange du mécanique, du numérique, et de l’humain, Mekanik Kantatik est un trio organique – piano-ordinateur-musicien – dans lequel on ne sait plus qui contrôle qui, dans lequel on ne sait plus qui crée quoi.
 

BIOGRAPHIE

Pianiste et musicien électronique, Nicolas Cante est diplômé du Conservatoire d’Aix-en-Provence en jazz en 2001, puis diplômé d’Etat en musiques actuelles amplifiées en 2004, il travaille sur les claviers acoustiques et électroniques depuis de nombreuses années.

Ses expérimentations musicales et artistiques l’emmènent dans les sphères du jazz, de la musique improvisée et de la musique électronique, où il joue avec Henri Florens, Nicolas Dick, Tarek Atoui, etc. Il développe aussi de nombreuses collaborations dans la danse, le théâtre de rue ou autres pratiques contemporaines, avec le Ballet Preljocaj, Gilles Toutevoix, Lieux Publics…

En 2009 sort son premier album Mekanik Kantatik, « Sounds… from my piano » (DFragment / La Baleine), grâce auquel il se fait connaître et réalise une cinquantaine de concerts en France et à l’étranger, avec des références telles que : Découvertes du Printemps de Bourges 2010, Les Tombées de la Nuit, Les Voix du Gaou, la Gaîeté Lyrique, Rhino Jazz …

En 2011 sort sous son nom « Improvisium 1.1 » (Kantatik Musik/Believe), projet plus « classique » et expérimental, avec lequel il devient lauréat du prix de composition Qwartz/RFI, et qui marque le début d’une série d’enregistrements électroacoustiques à paraître sur son label : Kantatik Musik.

En 2012 sort le deuxième opus de Mekanik Kantatik, « Are you Kantatik ? » (Kantatik Musik/ Rue Stendhal), bien accueilli par le public, par la presse (SoJazz, Trax, Nova Aime, Des mots de minuits, France Culture Le RenDez-Vous de Laurent Goumarre …) et les professionnels (Festivals : Marsatac, MaMA, Electrochoc, Chorus …)

En 2013 sort des remixs sous le nom de « Nikoll », live électronique dance-floor décalé ; il tourne en France et en Europe avec ces divers projets, et participe à de nombreuses créations (Ciné-concert, Danse contemporaine, Musique de film, ACR …).

En 2014 sort un EP 4 titres de Mekanik Kantatik, et après une tournée en Chine, il commence une nouvelle création « Sevdah mon amour » accompagné de deux musiciens de Sarajevo. Ils présentent ce projet lors du Festival MIMI à Marseille.

=================================
Mekanik Kantatik en concert (2009-2011)

 

05/03/09 : Saint Etienne / Le Fil
06/05/09 : Marseille / Café Julien
08/05/09 : Belgrade (Serbie) / Dom Omladine
28/05/09 : Aubagne / L’Escale
12/06/09 : Marseille / Les Nuits Zébrées de Radio Nova
18/06/09 : Paris / La Scène Bastille
05/07/09 : Nantes / Festival Floralies Internationales
24/07/09 : Poitiers / Espace Mendès France
07 au 09/08/09: Incheon (Corée du Sud) / Songdo open theatre
26/09/09 : Marseille / festival Marsatac
12/12/09 : Mjc Picaud « Découvertes Bourges »
22/01/10 : Marseille / Nomad’Café
29/01/10 : Tulle / festival Bleus en hiver
26/03/10 : Arles / Le Cargo
27/03/10 : Marseille / Nomad’Café
02/03/10 : Toulon / Oméga
03/03/10 : Chateauneuf de Gadagne / Akwaba
09/04/10 : Gap / CMCD
10/04/10 : Cannes / MJC Picaud
14/04/10 : Bourges / Printemps de Bourges
04/06/10 : Aix en Provence / festival Seconde Nature
08 et 09/07/10 : Rennes / Tombées de la Nuit
25/07/10 : Festival Les Voies du Gaou
05/09/10 : Les Aires Libres / St Martin de Crau
18/09/10 : L’Astrolabe / Orléans
24/09/10 : Les Trinitaires / Metz
25/09/10 : Le Fil / Saint Etienne
30/09/10 : Tribu Festival / Dijon
08/10/10 : Festival Poulpaphone / Boulogne sur Mer
13/10/10 : Onyx / Saint Herblain
16/10/10 : Nuits Blanches / Amiens
01/12/10 : Sirènes et midi net / Marseille
13/01/11 : L’Echonova / Vannes
02/03/11 : Inauguration « Gaité Lyrique » / Paris
02/04/11 : Le poche « Béthune2011 » / Béthune
9/10/11 : RHINO JAZZ FESTIVAL (Saint Chamond)
8/10/11 : Glazart (Paris)
7/10/11: NORDIK IMPAKT (Caens)
4/11/11 : « La Maroquinerie » (Paris)
01/12/11 : Elbasan / Youth Centre RIEMAR, Albanie
02/12/11 : Shkodra, Theater Shkodra, Albanie
03/12/11 : Tirana, Academy of Arts, Black Box, Albanie
 

face

L’album  » Sounds … from my Piano «  (Kantatik Musik/Believe)

BUY « Sounds … from my Piano »

mp3 – Special Kantatik Swing «  Sounds from … my Piano  » (Kantatik Musik/Believe)

 

  • « Sounds…from my Piano s’achèterait plutôt en épicerie fine. A cheval entre les rayons Kraftwerk, Prince et Keith Jarrett. Groovy et entêtant, voici un disque neuf de fort belle facture. » La Voix du Nord

« Ce pourrait être l’enfant caché des Residents et de Philipp Glass, version electro ! » Cultzine

  • « Aussi difficile à croire que cela soit, tout ce qu’on entend au cours ce des 10 titres n’a pour seules matières premières que sa voix et son piano (l’un et l’autre étant parfois passés a la moulinette de son laptop). » Concert&Co
  • « En concert, les morceaux s’enchaînent et on se laisse emporter par le tout, captivé par les vibrations et un son expérimental qui donne envie de danser jusque au bout de la nuit. » Froggy’s delight
  • « Imaginer un peu la salle Pleyel transformée en dancefloor ou les plages de Benicassim accueillir un concerto entre les Yeah Yeah Yeahs et Laurent Garnier. La classe ! »
  • « …Mekanik Kantatik est un artiste vraiment atypique qu’il faut découvrir de toute urgence que vous préfériez le jazz, le rock ou l’electro, voire les trois à la fois ce qui devrait être le cas après l’écoute des « sons… de son Piano » tellement réjouissants !  » Froggy’s delight

Mekanik Kantatik is a living installation that evolves around a piano. The piano, set up electronically, is the raw material of the artist.
Nicolas Cante, pianist and « human robot » uses all the components of his instrument (keyboard, cords, wood and iron) combined with modern technology (computers, sensors), to create, what is though electronic, a profoundly organic music.
It is unknown whether the artist controls the machine or the machine controls the artist. The album is a collision of jazz, pop, techno and experimental music in a subtle and enlightened way. Live, Mekanik Kantatik is a game of uncertainty, a sort of trash-sentimental, electro-acoustic cabaret. The music is created live solely by the sounds of the piano fed through the laptop, reinvented as if an orchestra and expelled back into the world.
The sound’s work in real time intensifies the intimite and ambiguous relationship between the human and the electromecanic… the heart of the project The compositions recorded in the album form the basis of constant improvisation, of perpetual movement.
The artist provokes the unknown to satisfy the desire of creating a true musical reality, giving out left and right beautiful sonic slaps and challenging the myth of the virtuoso artist. The end product is a concrete and dancefloor experience.
The album was mixed and recorded by Dominique « Dume » POUTET aka Otisto 23 (Laurent de Wilde, Gaël Horellou, NHX, productions of the label DTC).