PYTHAGORIK KANTATIK

 

Pythagorik Kantatik est une installation-concert née d’une création demandée par Lieux Publics pour une « Sirène et midi net » jouée le 1er Décembre 2010 sur le Parvis de l’opéra de Marseille :

Mais où est donc passé Pythagore ? Pièce musicale pour 3 à 12 pianos dérangés et fausse sirène.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


 

Des pianos préparés et dérangés, mis à la disposition du public. Matière principale de cette pièce : les sons que chacun jouera,en accompagnement du chant de la sirène et de sa note, fausse. Mais qui me donne la note juste ? Mon piano ou ce vieux Pythagore ? Car le piano, instrument juste et faussement tempéré pour nos oreilles modernes et occidentales, doit être déglingué pour être en accord avec cette sirène. Que cette sirène est fausse ! Mais peut-on croire une fausse sirène ? Le danger qu’elle augure est-il vrai ? Est-il juste ? Doit-on croire tout ce que l’on entend ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : compléter l'opération *