MEKANIK KANTATIK – 1er ALBUM – 2008

 « Sounds from … my Piano »  Kantatik Musik/La Baleine/Believe (2008). Enregistré et mixé par Dominique Poutet aka Otisto23

Vidéo de Gilles Toutevoix sur le titre « Machine » de l’album « Sounds…from my Piano »

PRESSE :

« Sounds…from my Piano s’achèterait plutôt en épicerie fine. A cheval entre les rayons Kraftwerk, Prince et Keith Jarrett. Groovy et entêtant, voici un disque neuf de fort belle facture. » La Voix du Nord

« Ce pourrait être l’enfant caché des Residents et de Philipp Glass, version electro ! » Cultzine

« Aussi difficile à croire que cela soit, tout ce qu’on entend au cours ce des 10 titres n’a pour seules matières premières que sa voix et son piano (l’un et l’autre étant parfois passés a la moulinette de son laptop). » Concert&Co

« En concert, les morceaux s’enchaînent et on se laisse emporter par le tout, captivé par les vibrations et un son expérimental qui donne envie de danser jusque au bout de la nuit. » Froggy’s delight

« Imaginer un peu la salle Pleyel transformée en dancefloor ou les plages de Benicassim accueillir un concerto entre les Yeah Yeah Yeahs et Laurent Garnier. La classe ! »

« …Mekanik Kantatik est un artiste vraiment atypique qu’il faut découvrir de toute urgence que vous préfériez le jazz, le rock ou l’electro, voire les trois à la fois ce qui devrait être le cas après l’écoute des « sons… de son Piano » tellement réjouissants ! » Froggy’s delight

« Pianiste virtuose, Nicolas Cante brouille les frontières entre l’homme et la machine, oeuvrant à réconcilier musicalement tradition et modernité. Dans son laboratoire de poche Mekanik Kantatik, entouré d’appareils étranges, d’ordinateurs et de son inséparable piano, l’homme concocte des mélodies fascinantes, expérimentales mais accessibles, qui transforment chaque concert en une véritable performance artistique. » TELERAMA

« Nicolas Cante a égayé le début de soirée avec son piano préparé, mécanique, électronique et digital à la fois, dont il tire des effets assez fortement marqués par le « beat » mais dont l’arrière plan reste manifestement le jazz : allusions à Lennie Tristano, et hommage à Duke Ellington pour une « Fleurette Africaine » bien tournée, et ce d’autant mieux que le pianiste utilise des fleurs disposés sur le piano, lesquelles abritent des composants électroniques. Un spectacle drôle, surprenant, habité, Nicolas Cante composant un personnage agité mécaniquement par les sons et la musique – en effet « mécanique » – qu’il tire de son « instrumentum » original. » Philippe Méziat – JAZZ MAGAZINE

Hier le 22 comme bien souvent est “The place to be” avec un plateau découvertes électro des plus electriques bien sur mais aussi des plus éclectiques… La surprise viendra de Mekanik Kantatik, un objet musical non identifié, seul avec lui même et son piano customisé sur scène il a livré un prestation hors des sentiers battus et totalement hors du temps entre electro allemande glaciale des 80’s et groove Wonderien sous lsd.
http://radiopaysdegueret.fr/labo/printemps-de-bourges-2010/

Mekanik Kantatik en concert (2009-2011)

05/03/09 : Saint Etienne / Le Fil
06/05/09 : Marseille / Café Julien
08/05/09 : Belgrade (Serbie) / Dom Omladine
28/05/09 : Aubagne / L’Escale
12/06/09 : Marseille / Les Nuits Zébrées de Radio Nova
18/06/09 : Paris / La Scène Bastille
05/07/09 : Nantes / Festival Floralies Internationales
24/07/09 : Poitiers / Espace Mendès France
07 au 09/08/09: Incheon (Corée du Sud) / Songdo open theatre
26/09/09 : Marseille / festival Marsatac
12/12/09 : Mjc Picaud « Découvertes Bourges »
22/01/10 : Marseille / Nomad’Café
29/01/10 : Tulle / festival Bleus en hiver
26/03/10 : Arles / Le Cargo
27/03/10 : Marseille / Nomad’Café
02/03/10 : Toulon / Oméga
03/03/10 : Chateauneuf de Gadagne / Akwaba
09/04/10 : Gap / CMCD
10/04/10 : Cannes / MJC Picaud
14/04/10 : Bourges / Printemps de Bourges
04/06/10 : Aix en Provence / festival Seconde Nature
08 et 09/07/10 : Rennes / Tombées de la Nuit
25/07/10 : Festival Les Voies du Gaou
05/09/10 : Les Aires Libres / St Martin de Crau
18/09/10 : L’Astrolabe / Orléans
24/09/10 : Les Trinitaires / Metz
25/09/10 : Le Fil / Saint Etienne
30/09/10 : Tribu Festival / Dijon
08/10/10 : Festival Poulpaphone / Boulogne sur Mer
13/10/10 : Onyx / Saint Herblain
16/10/10 : Nuits Blanches / Amiens
01/12/10 : Sirènes et midi net / Marseille
13/01/11 : L’Echonova / Vannes
02/03/11 : Inauguration « Gaité Lyrique » / Paris
02/04/11 : Le poche « Béthune2011 » / Béthune
9/10/11 : RHINO JAZZ FESTIVAL (Saint Chamond)
8/10/11 : Glazart (Paris)
7/10/11: NORDIK IMPAKT (Caens)
4/11/11 : « La Maroquinerie » (Paris)
01/12/11 : Elbasan / Youth Centre RIEMAR, Albanie
02/12/11 : Shkodra, Theater Shkodra, Albanie
03/12/11 : Tirana, Academy of Arts, Black Box, Albanie

Mekanik Kantatik is a living installation that evolves around a piano. The piano, set up electronically, is the raw material of the artist.
Nicolas Cante, pianist and « human robot » uses all the components of his instrument (keyboard, cords, wood and iron) combined with modern technology (computers, sensors), to create, what is though electronic, a profoundly organic music.
It is unknown whether the artist controls the machine or the machine controls the artist. The album is a collision of jazz, pop, techno and experimental music in a subtle and enlightened way. Live, Mekanik Kantatik is a game of uncertainty, a sort of trash-sentimental, electro-acoustic cabaret. The music is created live solely by the sounds of the piano fed through the laptop, reinvented as if an orchestra and expelled back into the world.
The sound’s work in real time intensifies the intimite and ambiguous relationship between the human and the electromecanic… the heart of the project The compositions recorded in the album form the basis of constant improvisation, of perpetual movement.
The artist provokes the unknown to satisfy the desire of creating a true musical reality, giving out left and right beautiful sonic slaps and challenging the myth of the virtuoso artist. The end product is a concrete and dancefloor experience.
The album was mixed and recorded by Dominique « Dume » POUTET aka Otisto 23 (Laurent de Wilde, Gaël Horellou, NHX, productions of the label DTC).

Laisser un commentaire

Fermer le menu